Mémoire – arts et technologies de l’image

septembre 2012

Toute création artistique est façonnée par les con­ventions culturelles, sociales et écono­mi­ques de son époque. À l’ère des nouvelles technologies et d’internet le court métrage d’animation échappe moins que jamais à cette règle. La « toute-présence» presque totalitaire du numérique, dont l’infiltration planétaire touche aujourd’hui l’ensemble des réseaux d’organisation financière, politique et sociale de notre monde, implique une révision significative des comportements en matière de création et de réception d’une œuvre.